N°61 - "Ciguës en fleurs"


Peinture
Dimensions : 83 x 78 cm


Quel est le geste qui établit la limite entre le profane et le sacré ? A quel moment franchit-on le seuil du temple ?
Cette frontière entre le monde des phénomènes et le monde de l'art peut être envisagée comme une ligne, mais aussi comme un recouvrement, une libation, une patine.
On retrouve ce geste du recouvrement - dont la conséquence est l’épaisseur - dans nombre de pratiques rituelles, telles que le lingam védique enduit de lait, les fétiches Boli du Mali, le Vaudou, ainsi que dans les patines des masques primitifs népalais, et celles recouvrant les morts Incas.
Il s'agit là de recouvrir pour honorer et pour charger magiquement l’objet.

Que fait un peintre quand il recouvre de pigments une toile sinon de la charger rituellement, en l'inscrivant dans le cours de l'histoire de l'art ?

En limitant le geste de peindre à la seule libation par couches successives jusqu'à obtenir une patine attestant d'une charge suffisante pour donner à l'objet une présence isolée par son épaisseur, je replace la peinture dans sa fonction la plus radicale.

La limite qui sépare mon geste des autres gestes de tous les jours, c'est l'épaisseur, ce rapport au temps par la sédimentation. Car l'épaisseur n'est rien d'autre qu'une traduction du temps, quelque chose qui me permet d’appréhender une temporalité universelle.

J'ai choisi de relier la notion de « tiers paysage » à celui de paysage lyrique, dans la tradition de Nicolas Poussin, de William Turner, et de Claude Monet. La friche, la terra nullius, le lieu abandonné est celui de la liberté retrouvée, là où l'homme peut revenir à sa condition grecque, d'homme face à son destin.

Je présente ici un champ de ciguës en fleurs, représentation paradoxale, car la ciguë, fleur solitaire, ne pousse jamais en multitude.
Ce champ nous renvoie par association au suicide de Socrate, marquant le début du déclin de la civilisation grecque et devient un espace qui renferme en lui le pouvoir de détruire notre civilisation et qui, pourtant, fleurit humblement.

237 points

Résultat officiel après corrections des anomalies
comme annoncé dans les informations importantes concernant le vote


Galerie d'Art L'Entrepôt Monaco
22, rue de Millo - MC 98000 Monaco
+ 377 93 50 13 14
dboeri@lentrepot-monaco.com
La Galerie L'Entrepôt Monaco est ouverte du lundi au vendredi de 15h à 19h et le samedi sur rendez-vous

retrouvez l'entrepôt Monaco sur Facebook Twitter YouTube

Inscription à la Newsletter :