Thomas Blanchy

Errances

15 novembre - 17 décembre 2016

Errances, Thomas Blanchy
15 novembre - 17 décembre 2016

"Passionné de cinéma et diplômé de l'ESEC (École Supérieure d'Études Cinématographiques), j'ai appris la photographie de manière empirique depuis les premiers essais de tirages d'enfant, réalisés avec l'aide de mon père et de mes frères, à la lumière rouge d'un laboratoire installé dans la salle de bain familiale.
Attiré par les espaces vides, les friches industrielles, les zones abandonnées, je m'essaye d'explorer les espaces dépeuplés ou déshumanisés de nos sociétés contemporaines.
De ces paysages souvent marqués par l'absence, je veux donner à voir la beauté par une esthétique géométrique et par un travail de la texture.
De façon plus prosaïque, et selon les occasions, j'aime également capter les détails insolites qui peuvent surgir des situations les plus variées."

"Errer suppose de cheminer longtemps, sans but précis sinon celui du voyage en lui-même. Parfois contemplatif, souvent solitaire, celui qui erre ressemble à un être libre qui s'affranchit des codes et se nourrit de ses vagabondages. Face au monde, il peut laisser libre court à son imagination, à ses souvenirs, à sa vision.
Mais l'errance peut aussi être intellectuelle, voir artistique ; c'est une pérégrination de l'esprit permettant quelquefois l'acte créateur. À travers le prisme de sa subjectivité, la personne en errance peut voir le monde se transformer en quelque chose d'étrange et la banalité revêtir un caractère insolite."